Les actus du moment

Chercher une actu :
Hastag
Box revue de presse et agenda
bandeau-actualites
2017-05 Shell Eco-marathon © Shell 28

Quand les étudiants de la Joliverie font « vivre le futur »*

La campagne de compétitions 2017 pour le défi énergétique s'est achevée triomphalement dimanche 28 mai à Londres pour Microjoule. Sur la route permettant de « faire vivre le futur* », les étudiants de la section BTS MCI de la Joliverie, partis le jeudi 18 mai, avaient déjà récolté le trophée du challenge EducEco de Valenciennes.


Challenge Educ Eco : MicroJoule signe son 18ème record mondial

Le vendredi 19 mai au stade du Hainaut de Valenciennes, pour cette 1ère étape vers la consécration mondiale à Londres, les techniciens motoristes ont survolé la compétition éducative réunissant les meilleurs véhicules conçus par des étudiants français. Dans cette course à la performance énergétique optimale, ils ont ainsi amélioré le record du monde en biométhane d'environ 900 km, soit une prouesse équivalant à 1799 km pour 1 litre d'essence. L'équipe Microjoule a ainsi signé son dix huitième record mondial dans l'optimisation de l'énergie consacrée au déplacement d'un véhicule le plus sobre et le moins polluant.

 

Microjoule est le moyen de locomotion le plus écologique au monde

Le biométhane est la huitième énergie utilisée par l'équipe d'étudiants emmenée par leurs professeurs Philippe Maindru  et Mickaël Fardeau, les deux enseignants à la tête du projet pédagogique. Après avoir accroché des records mondiaux avec le diesel en 1985, l'essence en 1992, l'éthanol en 2006, l'électricité en 2009, l'hydrogène en 2012, le solaire en 2013, le gaz naturel en 2015, aujourd'hui, ils consacrent la prééminence du biométhane dans le développement de l'énergie du futur.

 

Mais cette année est très particulière. Si Microjoule, depuis ses débuts en 1987, est habitué aux podiums de leader et se fixe invariablement l'objectif de conserver sa première place mondiale, cette tentative de battre un record en biométhane marque une rupture technologique majeure.  Après trente ans de recherche et développement en partenariat avec la société Del West, l'équipe de techniciens motoristes vient de mettre au point un moteur révolutionnaire. Il est le résultat d'un transfert de technologie issue de la formule 1 mais transplantée dans une autre champ du moteur et s'accompagne de l'exploitation des meilleurs savoirs mondiaux sur la motorisation : l'ingénierie suisse et américaine, les pistons allemands et italiens, les chemises françaises...Cette synergie des talents permettant le fonctionnement d'un moteur sans frottement, sans consommation d'huile, aussi performant à chaud qu'à froid couplée  à l'utilisation  matériaux  innovants tels la céramique plasma, le carbone et le téflon tend vers la perfection thermodynamique.  L'association d'un moteur révolutionnaire et du meilleur carburant assure à la voiture un bilan carbone à peu près neutre. A titre d'information, une automobile classique rejette environ 100 g de CO2 par kilomètre, Microjoule, lors de son record, a émis 0.1 g de CO2/km soit 1000 fois moins qu'une voiture ordinaire. La démonstration est encore plus stupéfiante si l'on met en perspective cette consommation avec celle du cycliste qui, à la même vitesse, produit environ 5 g de CO2/km : Microjoule est donc le moyen de locomotion le plus écologique au monde ! Le projet Microjoule est par conséquent inscrit au cœur de l'innovation pour une mobilité décarbonisée et c'est à ce titre que le véhicule de la Joliverie a reçu à Valenciennes le prix de l'innovation du challenge EducEco et le premier prix du premier challenge GRT Gaz.

 

Shell Eco Marathon Europe :  la consécration avec le prix de l'innovation

Une semaine plus tard, au Shell Eco marathon de Londres, ce titre était remis en jeu. Sur un circuit modifié par rapport à l'an passé présentant des virages serrés nécessitant des freinages et de la surconsommation, la course s'est révélée particulièrement difficile et les spécificités du parcours ont impacté les chiffres de la consommation. Confronté à ces paramètres contraignants, la différence avec les autres concurrents a reposé sur l'excellence de chaque étape dans la préparation de l'équipe. Maîtrise scrupuleuse des contrôles techniques, organisation des stratégies en essais parfaitement spéculée, précision chirurgicale de la gestion de course ...autant de compétences qui démontrent la qualité du potentiel de ces motoristes passionnés et menés de façon remarquable par leur chef de l'équipe, Ismael Diagne étudiant en deuxième année. Restait alors aux deux pilotes Alexandre Renvoisé et Julien Lebeaupin la lourde responsabilité de conduire Microjoule à la victoire. Et le résultat a dépassé leurs espérances !

 

Non seulement le titre de champion du monde est conservé mais les réponses aux inquiétudes sur la mobilité de demain sont démontrées. Les 30 000 visiteurs du Shell Eco marathon de Londres ont pu le constater de leurs yeux ; la solution proposée par l'équipe de Microjoule marche ! Et mieux encore, pour la première fois depuis que la course énergétique existe, depuis 1985 donc, l'innovation apportée par Microjoule équipera peut-être les moteurs des années 2020 ! L'efficacité énergétique de la filière gaz est attestée, le partenaire GRT gaz qui accompagne depuis 2015 l'équipe peut être remercié et à juste titre il peut apprécier l'immense satisfaction obtenue par cette magnifique performance.

 

C'est pourquoi, le prix de l'innovation décerné dimanche soir à Londres a été vécu dans une intense émotion. Ce deuxième trophée  obtenu en une semaine récompense 30 années de recherche en efficacité énergétique et le travail acharné des 900 étudiants qui se sont succédé dans le département Moteur à Combustion Interne de la Joliverie.

 

La pédagogie de projet au delà des performances technologiques qu'elle permet d'atteindre grâce à un travail collectif offre une des plus belles satisfactions qui soient, celle de voir l'engagement des jeunes, leur abnégation au service du groupe et la consécration d'un savoir faire qui se lègue et se partage.

 

  • Make the future live est le slogan du Shell éco marathon de Londres 2017.