Les actus du moment

Chercher une actu :
Hastag
100 ans  Actions COVID19 
Box revue de presse et agenda
bandeau-actualites
MAF apprenti_actu

Bryan Delaporte médaillé d'or au concours national MAF

Il obtient le titre de Meilleur Apprenti de France


Bryan Delaporte, apprenti en BTS Maintenance des Systèmes de Production à la Joliverie avec IFRIA Ouest, a reçu la médaille d’Or nationale au concours Un des Meilleurs Apprentis de France 2020. Il est actuellement en apprentissage dans l’entreprise LNUF (Lactalis-Nestlé) à Vallet et nous présente son parcours et son aventure MAF.

«  Je me suis lancé dans le concours MAF en 2020, alors que j’étais en Terminale Bac Pro MEI (Maintenance des Equipements Industriels). Je voulais relever ce défis !

J’ai passé l’épreuve départementale en mars 2020, en Ile et Vilaine (où se trouvait mon lycée professionnel). J’y ai obtenu une médaille d’argent, qui était signe de qualification pour le concours régional. Le concours régional s’est déroulé à Rennes courant octobre. J’ai eu la joie d’apprendre quelques jours après que j’avais obtenu la médaille d’or, significative de qualification pour l’épreuve nationale ! J’ai passé cette épreuve le 9 décembre 2020 à Riberac (Dordogne).

Le concours était divisé en 3 parties :

  1. La fabrication de pièce : il fallait réaliser une pièce en métal selon un plan et des côtes qui nous étaient données, je devais donc être le plus précis possible afin de respecter les critères qui nous étaient données.
  2. L’intervention mécanique : nous devions remplacer un élément de la machine sur laquelle nous étions évalués. Cette partie consistait à déposer un élément tout en sécurité, nous devions le commander (simulation de bon de commande) et le remplacer, pour finir, nous devions tester la machine une fois l’intervention terminée.
  3. Le diagnostic de panne électrique : nous devions réaliser le diagnostic de panne sur un système défaillant, à l’aide de la documentation technique de la machine et de nos connaissances. Nous devions trouver la panne. Une fois celle-ci trouvée, nous devions vérifier si notre hypothèse était bonne en réalisant des mesures sous tension. Si l’hypothèse était la bonne, nous devions réaliser une VAT (Vérification d’Absence de Tension) afin de remplacer l’élément défaillant en sécurité. Comme avec la partie mécanique, la remise en marche de la machine comptait dans l’évaluation.

Ce concours a un énorme apport dans mon cursus scolaire et professionnel, car l’orientation que j’ai choisi après le collège me plait ! C’était vraiment un objectif que je m’étais fixé avant l’épreuve départementale. Cette médaille d’or a récompensé tout le travail que j’ai fourni jusqu’à son obtention ! »